Un vrai doujinshi RPG : des fanarts, des vidéos, une fanfiction tirée de Sailor Moon, ce site sur les Soldiers est prévu pour le plaisir des yeux, illustré par des dessins et des animations...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nana (origine: Angie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matai
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 2337
Age : 28
Localisation : Quelque part entre ici et là!
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Nana (origine: Angie)   Dim 28 Sep - 13:09




Voilà un moment que j'entendais parler d'un nouveau manga au nom étrange. Mais je me disais: voilà encore un shojo supplémentaire, n'y en existe-t-il pas déjà assez sur le marché en ce moment ? De plus les dessins étaient vraiment curieux et pas forcemment attirants. Alors j'hésitais à l'acheter. Et puis à force d'entendre de bons échos, je me suis lancée. Et quelle découverte!
D'abord, contrairement à ce que je pensais, si le mot "nana" évoque immédiatement pour nous Français, l'argo du mot "fille" ou "femme", pour les japonais, le terme "nana" est une des deux manières usuelles de prononcer le kanji du chiffre 7 ( "shichi" étant la deuxième prononciation courante).

Voici à présent l'histoire en quelques mots:
le premier volume se partage en deux histoires distinctes, racontant la vie de deux jeunes filles prénommées toutes deux Nana. La première, Nana Komatsu, blonde et totalement immature, a passé son adolescence à courir après tous les garçons qu'elle rencontrait et les a tous fait fuir, jusqu'au jour où elle est tombée sur un homme marié qui s'est servi d'elle puis lui a brisé le coeur.
A présent elle décide, aidée par son amie Jun, de chercher LE grand amour, et de ne plus considérer les hommes comme des "mâles" mais plutôt de devenir amie avec eux.
L'autre, Nana Ôsaki, brune, est une jeune femme hyper mâture, et au fort tempéremment. La vie l'a rendue orpheline et elle a appris à vivre seule. Elle fait partie d'un groupe de musique et vit une formidable histoire d'amour avec le bassiste du groupe, Ren. Alors pourquoi avoir raconté ces deux histoires en parallèle? En fait, malgré leurs différences, ces deux Nana se ressemblent. Elles nous racontent toutes deux comment elles sont passées de l'enfance à l'âge adulte, l'une entourée de ses parents et de son amie, l'autre seule, et comment elles vont découvrir les joies et surtout les peines du premier amour. La différence essentielle avec les shojo habituels, est le réalisme des situations, des caractères et également des dessins. Oubliés les grands yeux plein d'étoiles et les mensurations à faire pâlir d'envie Barbie. Ici les personnages sont tous androgines, habillés et coiffés à la mode actuelle (rasta, docmartins, coupe à la garçonne...). Ces jeunes gens qui nous sont présentés sont comme un miroir dans lequel tous les lecteurs de vingt à trente ans pourront se reconnaître. Ils sortent, boivent, fument, font l'amour, galèrent pour trouver un job ou finir leurs études, et souffrent. Nos deux Nana ont été à un moment ou l'autre de leur vie abandonnées par un homme, mais elles apprennent à aller de l'avant et à vivre sans être dépendantes, ni de leurs parents, ni de leurs amis, ni de leur Amour.
Enfin, en toile de fond, on aperçoit la situation des jeunes japonais (et même des jeunes en général): ceux qui vivent dans des petits "bleds" paumés à la campagne, et qui rêvent de gloire et de fortune. Leur avenir semble bouché et leur ambition est freinée par la réalité de la vie. Pour eux le seul espoir reste de partir pour LA capitale ( Tokyo en l'occurence) afin de faire une carrière qui leur permettra de se réaliser. Mais même là-bas, la vie n'est pas rose, car la vie n'est pas un manga. Pourtant, ce manga en est un fidèle miroir.
Il faut préciser qu'à l'origine, ces deux histoires devaient s'arrêter à la fin du premier volume, mais la possibilité était offerte à l'auteur de continuer car le scénario était très ouvert. C'est pourquoi d'autres volumes ont suivi, pour notre plus grand plaisir. Les deux nanas ne vont pas tarder à se croiser, mais si vous voulez savoir ce qui va se passer, je vous encourage à le découvrir par vous même car vous ne serez pas déçus ! Enfin, j'aimerais rajouter que l'éditeur a eu l'intelligence de laisser dans la traduction française de nombreuses expressions typiquement japonaises, qui nous sont expliquées à la fin du livre, ce qui nous permet d'être complètement envahis par la mentalité de la société nippone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nana (origine: Angie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» l' origine du coup de boule
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Waterloo, vidéo documentaire origine Planet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soldier :: Autres :: Mangas-
Sauter vers: